DOCUMENTAIRES

Après le Miracle

Un film de Jean-Robert Thomann – 52′

Entre 1950 et 1960, environ 100.000 taïwanais, pour la plupart aborigènes, se convertissent au christianisme. C’est le “miracle de Formose” comme l’ont appelé les missionnaires qui l’ont vécu. Le film retrace l’origine et les conditions de ces conversions et leur implication dans la société contemporaine de Taïwan.

Berre, le Défi Écologique

Un film de Laurent Lutaud – 52′

Situé aux portes de Marseille, l’Étang de Berre est un des plus grands étangs marins d’Europe. Du point de vue écologique, cet espace est un condensé des problèmes de notre planète, avec toutes ses contradictions. À la fois réserve naturelle et exemple de destruction par l’homme de son environnement, l’étang est l’objet d’un suivi écologique depuis une dizaine d’années, ce qui en fait aujourd’hui la lagune la plus étudiée du pourtour méditerranéen.
Ce film montre et accompagne les travaux de restauration de cette lagune en allant à la rencontre de ceux qui vivent l’étang au quotidien : pêcheurs, riverains, industriels, mais également les scientifiques chargés du suivi et de la réhabilitation de cet écosystème en danger.

Congo, les Méandres de la Démocratie

Un film de Arnaud Soulier – 52′

Au travers d’une expérience initiée conjointement par la République du Congo, la France, et l’Union Européenne, pour renforcer la société civile dans ce pays, dans une volonté de paix sociale et de démocratie après dix ans de guerre civile. Le film, retrace les changements de rôle de l’aide au développement depuis les années soixante et interroge sur la possible construction d’une société démocratique en République du Congo, au travers d’entretiens avec des personnalités de la société civile congolaise et d’une ONG française.

Éloge du Vent

Un film de Marie-Laure Désidéri et Christian Argentino – 52′

Les vents… Le vent !… Comment le saisir ?… Comment le filmer ? Partons sur les traces du vent… Du puissant et de l’insaisissable ! C’est à cette quête autour du fragile et de l’impalpable que nous convie le film.

Enfants du Noma

Un film de Christian Lajoumard – 52′

Une approche sensible et pudique d’enfants touchés par le Noma. Cette maladie peu connue et le plus souvent mortelle, touche environ 100.000 enfants par an en Afrique, Amérique du Sud et Asie du Sud.
Tourné au Niger, ce documentaire suit certains de ces enfants pendant le travail de l’ONG Sentinelles qui lutte contre le développement de cette maladie en collaboration avec des équipes locales.
Exemple du fossé Nord/Sud pour l’accès au minimum vital : alimentation et soins médicaux, mais aussi message d’espoir pour les générations futures.

Fragments sur le Temps

Un film de Dominique Comtat – 74′

Nous vivons immergés dans la notion d’une chose à laquelle nous avons donné le nom de Temps. Mais ce que désigne ce mot, nous ne savons pas l’expliquer : étant comme des poissons incapables de définir l’eau. Cependant nous croyons l’avoir ou en manquer, pouvoir le prendre ou risquer de le perdre, car nous pensons qu’il passe et qu’il est compté.

Et quand nous voulons le mesurer, est-ce d’autre chose que de nous-mêmes que nous prenons la mesure ?

Giovanna Marini, la Voix des Invisibles

Un film de Marie-Laure Désidéri et Christian Argentino – 52′

Giovanna Marini se passionna très jeune pour la collecte de chants traditionnels encore bien vivants dans l’Italie des années soixante : chants sacrés, profanes, ou de luttes sociales. Une démarche militante née de sa rencontre avec Pasolini.
Chanteuse, auteur, compositrice, nous la suivons au quotidien, en concert, et dans son école de Rome.
Pour cette femme d’exception, transmettre le savoir populaire est une nécessité, un ferment de sa vie artistique.

Grecs de Corse

Un film de Christian Lajoumard – 52′

En 1675, 800 membres du village d’Itylon, dans le Péloponnèse, quittèrent la Grèce pour fuir les Ottomans. Ils trouvèrent refuge en Corse où, après bien des péripéties, ils fondèrent Cargèse. De nos jours, au delà de la distance et des siècles, les liens entre les deux villages perdurent

Harouna Aboubacar Zeinabou, Enfants du Noma

Un film de Christian Lajoumard – 52′

Harouna, Aboubacar et Zeinabou, trois enfants nigériens, tous trois atteints à un stade extrême par la maladie du Noma, vont être transférés en Europe pour y être “reconstruits”. Sur une période comprise entre huit et douze mois – en fonction de leur temps d’hospitalisation – nous suivons l’évolution de ces enfants dans un contexte totalement différent de celui dont ils sont originaires : l’un étant hébergé dans une famille d’accueil, l’autre dans un foyer avec d’autres enfants de toutes origines géographiques, venus en Europe pour y être soignés.

L'Afrique Collectionnée

Un film de Christian Lajoumard – 64′

L’Afrique est un continent riche de cultures millénaires qui ont, au fil des siècles, produit des œuvres parmi les plus remarquables du patrimoine universel. Ces œuvres, pour la grande majorité, sont conservées dans des institutions ou chez des particuliers qui se trouvent hors d’Afrique. Ce fait avéré n’est pas sans poser de sérieux et évidents problèmes d’accès à un patrimoine créé dans les pays du Sud et réservé aux populations des pays du Nord.
“L’Afrique collectionnée” est un état des lieux de ces complexes relations nord/sud autour de la problématique de l’art traditionnel africain. En donnant la parole à des collectionneurs, galeristes, responsables de musées, chercheurs, philosophes, sociologues ou artistes le film confronte et met en perspectives les différentes voix qui président aux destinées de ces œuvres. Il trace les grandes lignes de discussions qui vont prendre de plus en plus de sens dans les années futures.

La Vengeance en Héritage

Un film de Christian Argentino – 52′

Éclairage historique, social et politique sur la vendetta en Méditerranée. En Corse, en Sardaigne, en Sicile, en Crète, et aussi en Albanie où les règles du Kanun régissent toujours la vie sociale.

L’histoire politique de chaque territoire, le poids du clan, les codes d’honneur, la symbolique du sang, le rôle primordial des femmes sont autant d’aspects pour expliquer cet héritage.

Le Choix de l'Afrique

Un film de Jean-Daniel Bécache – 66′

Il existe en Afrique une population dont ne fait état aucune étude, aucune recherche, aucun t-shirt. Il ne s’agit pas d’une ethnie aux pagnes d’écorce : ce sont des Blancs ! Ils ont pris à l’envers le sens migratoire.
Poussés par la crise européenne à chercher des avenirs meilleurs, aventuriers, cadres, ils ne sont pas les expatriés d’antan. Ici au Cameroun on les qualifie même parfois de “Faux Blancs” !
Car contrairement aux idées reçues l’Afrique a toujours été une terre d’immigration.
Encore en grande partie vierge, immense et sans hiver, elle se fait tour à tour eldorado, refuge, renaissance et parfois piège pour trois personnages aux destins singuliers.

Le Sang des Femmes

Un film de Christian Lajoumard – 52′

Le peuple Pokot est présent dans le nord-ouest du Kenya et dans une partie de l’Ouganda.
Fiers, farouchement indépendants, les Pokots sont dépositaires d’une culture très forte et de traditions particulièrement vivaces. Une de ces traditions consiste à mutiler les jeunes filles : passage obligé de l’enfance à l’âge adulte.
Ce film est le recueil de témoignages de ceux et de celles qui vivent cette tradition… La combattent et souvent la subissent.

Les Nourritures... du Terrestre au Spirituel

Un film de Valérie Deschênes – 52′

C’est d’abord pour se nourrir que les hommes ont commencé à travailler. De tout temps, les religieux ont cultivé la terre, récolté fruits et légumes, brassé la bière, confectionné des soupes et des pâtisseries … pour nourrir la communauté et s’assurer une autonomie économique mais aussi pour conserver un lien avec le monde extérieur. Une promenade dans la France des abbayes et des monastères rythmée par le travail et la méditation.

Les Nuits Kotèba

Un film de Christian Lajoumard – 52′

Le Kotèba est une forme de satire sociale jouée sur le mode burlesque dans les villages de l’aire mandingue au Mali. Une fois par an, les vices de la cité sont mis en spectacle et moqués sur la place publique. Cette tradition séculaire existe toujours dans les campagnes mais de nombreuses évolutions ont vues le jour depuis les années 1980. Un mouvement de comédiens l’a transposée dans une problématique urbaine et son incroyable popularité a eu une grande influence sur la vie politique au Mali. Le Kotèba thérapeutique, le Kotèba télévisé, la publicité Kotèba… Les Nuits Kotéba présente les différents aspects et adaptations de ce mode d’expression typiquement africain et profondément universel.

Les Rêves Siamois

Un film de Iv C. Ching

En 2014, la junte militaire thaïlandaise prend le pouvoir par la force et oblige la 1ère ministre à démissionner. Ce putsch militaire fait suite à des mouvements populaires opposés alors que les élections sont en préparation.
Aum Neko est une jeune étudiante transgenre de Bangkok. Dans une société thaïlandaise en pleine crise identitaire, sa volonté de se réaliser en tant que femme se double d’un activisme politique en faveur de la démocratie et contre toute discrimination. Sa parole, originale, provocante, prend rapidement une ampleur considérable, perce les cloisons et déstabilise les élites traditionnelles. Son rêve devient une menace pour l’ordre établi qui la pourchasse avec férocité.

Les Vacances des Fantômes

Un film de Jean-Robert Thomann – 57′

Chaque été à Taiwan, les portes du monde des fantômes s’ouvrent : les âmes errantes descendent sur terre, elles sont en vacances. Pendant un mois, rituels, offrandes et spectacles rythment le quotidien. “Les vacances des fantômes” nous fait découvrir Huwei, petite ville du sud de l’île où les habitants sacrifient au grand rituel du Zhongyuan Pudu afin de s’assurer la bienveillance des fantômes errants.

Nan Fang Ao, un Port pour la Déesse Matsu

Un film de Jean-Robert Thomann – 26′

Le port de pêche de Nan Fang Ao est située sur la côte est de l’île de Taiwan. Face au port se dresse le temple taoïste Nan Tian Gong dédié à Matsu la déesse de la mer. Sans la pêche le village verrait ses activités disparaître… Et pour assurer paix et prospérité il faut prier Matsu.

Paradis Fragile

Un film de Christian Lajoumard – 73′

L’île vietnamienne de Phu Quoc est située dans le Sud Vietnam.
Proche des côtes cambodgiennes elle a longtemps été source de conflit entre les deux pays.
Terre rude aux activités tournées vers la mer, longtemps isolée, l’île s’ouvre depuis quelques années au tourisme de masse.
Les paysages et notamment la côte se transforment à vitesse grand V.
Paradis Fragile n’est pas le constat polémiste de la brutalité des changements dans un lieu longtemps préservé, mais plutôt le portrait mélancolique de ce qui existe encore à l’aube d’un grand bouleversement.

Paysans de la Mer

Un film de Christian Lajoumard – 74′

Sur l’île d’Oléron, au fil des saisons, le travail des paysans de la mer : sauniers, ostréiculteurs, pêcheurs. Bousculés par le vent, les embruns, la pluie, ces hommes et ces femmes sont les héros d’un quotidien où l’homme est encore dépendant de la générosité de la nature et de ses sautes d’humeur.

Robert Mugabe... qu'est-il Arrivé ?

Un film de Simon Bright – 84′

Comment Robert Mugabe, héros national de l’indépendance du Zimbabwe, est-il devenu un dictateur plongeant son pays dans le chaos ? Au travers de nombreuses archives rares et d’entretiens, le film retrace le parcours de l’homme et l’histoire du pays. Trente ans plus tard, Robert Mugabe est toujours au pouvoir !

Séquences Corses

Un film de Christian Lajoumard – 52′

La Corse est souvent exposée de façon caricaturale dans la glorification permanente de l’île de beauté ou dans la présentation des conflits qui la secouent.
Ce rocher dans la mer est pourtant sous bien des aspects et malgré les innombrables films qui lui sont consacrés, bien plus complexe et riche qu’il n’y parait. Les femmes et les hommes de Corses sont à mille lieux de l’image d’Épinal attachés aux méditerranéens : la parole est rare et les sentiments cachés. Profondément attachés à leur terre et à leurs traditions ils vivent une relation forte avec leur univers, en symbiose avec la nature superbe et violente.
C’est ce lien entre l’homme et son environnement que le film expose en tissant la toile d’un monde où paroles, sentiments, activités et éléments naturels composent le tableau vivant d’une île riche de son passé et tournée vers l’avenir.
Comme le dit l’un des personnages : “Ici, nous avons peut-être gâché moins de chances pour la, ou les, sociétés de demain.”

Taïwan Portraits Choisis

Un film de Jean-Robert Thomann – 78′

On entend sporadiquement parler de Taïwan dans les médias : les colères de la Chine vis-à-vis de l’île, l’affaire des frégates… Outre ces quelques éléments, la plupart des européens ne peuvent caractériser l’île que dans la formule gravée dans toutes les mémoires : “Made in Taïwan”. Peuplé à la suite de vagues de migrations forcées, Taïwan est aujourd’hui, un pays métissé où la question identitaire est au coeur du débat social et politique. Au travers du portrait de trois membres des différentes communautés qui peuplent l’île, le film aborde l’histoire complexe de cette terre qui, au-delà du miracle économique, essaie de trouver sa place et son identité face à la grande Chine Continentale.

U.B.

Un film de Christian Lajoumard – 52′

Dans les conférences internationales consacrées à la médecine, les initiales U.B. cachent, sous une apparence anodine un des pires fléaux de la planète : l’Ulcère de Buruli !
On sait encore peu de chose sur les facteurs de propagation de l’Ulcère de Buruli mais, comme c’est une maladie en pleine expansion, elle est devenue une priorité pour des organismes tels que l’OMS (Organisation Mondiale pour la Santé).
L’Ulcère de Buruli touche de façon massive les enfants et se caractérise par une destruction du derme sur une surface plus ou moins importante. S’il n’entraîne que très rarement la mort, les séquelles sont très invalidantes et aboutissent notamment à une totale incapacité à travailler.
Ce film expose le travail des médecins, infirmiers, physiothérapeutes qui luttent contre cette maladie en Côte d’Ivoire.