Le Jour où j’ai perdu mon ombre

Soudade Kaadan

Syrie, 2012, l’hiver le plus froid que ce pays ait jamais connu. Le seul rêve de Sana est de pouvoir cuisiner des repas chaud pour son fils. Elle prend un jour de congé, en quête d’une bonbonne de gaz, un bien devenu rare. Mais elle se retrouve rapidement bloquée dans une zone assiégée des environs de Damas où elle découvre que des gens perdent leur ombre.

Premier long-métrage de la réalisatrice syrienne Soudade Kaadan. Il a obtenu le Lion du Futur à Venise en 2018.

ProductionFestivalsPartenairesFiche artistiqueFiche technique
Une coproduction KAF Production (Liban/Syrie) et Acrobates Films (France).
Meilleur Premier Film – Prix Luigi De Laurentiis / Compétition Orizontti Venise
Toronto TIFF Discovery 2018
BFI London
Aide aux Cinémas du Monde, HBF+Europe Minority Fund, Arab Human Rights Fund, Arab Fund for Arts and Culture, Prince Claus Grant, Doha Film Institute, SANAD, Asian Cinema Fund
Sawsan ARSHID (Sana), Reham AL KASAR (Reem), Samer ISMAIL (Jalal), Ahmad ALI (Khalil).
Auteure et Réalisatrice : Soudade Kaadan
Productrice déléguée : Amira Kaadan

Chef Opérateur : Eric Devin
Ingénieur du son : Rayan Obeid
1ère assistante réalisatrice : Sonia Tahallah
Chef décoratrice : Maia Al Khoury
Chef costumière: Rime Al Jabr
Chef monteur : Pierre Deschamps